Source: mauritius images/ROSENFELD

© auritius images/ROSENFELD

Le système énergétique de demain sera fondamentalement différent de celui d’aujourd’hui: il sera caractérisé par une sécurité d'approvisionnement élevée, des mesures de protection du climat efficaces et un approvisionnement énergétique économiquement viable. Le succès durable de la transition énergétique est indispensable pour que l’Allemagne demeure un espace économique et industriel compétitif.

Le gouvernement fédéral apporte son soutien à la recherche et au développement dans le domaine des technologies énergétiques d'avenir. C’est dans cet esprit que le gouvernement fédéral encourage, à travers le 6ème programme de recherche dans le domaine de l'énergie (en anglais), les entreprises et établissements de recherche qui étudient et développent de nouvelles technologies pour l’approvisionnement énergétique de demain. Ce soutien apporté au processus continu en matière de recherche et d'innovation à travers le programme de recherche énergétique est un élément stratégique de la politique énergétique du gouvernement fédéral.

Le 6ème programme de recherche dans le domaine de l'énergie fixe les lignes directrices et les priorités actuelles de la politique allemande de promotion des technologies énergétiques innovantes. Dans ce cadre, la politique de soutien mise spécifiquement sur les technologies qui répondent aux exigences de la transition énergétique. Concernant les thèmes prioritaires que sont l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables, les mesures de soutien sont axées sur des technologies dans les domaines de la production d'électricité à partir de l'éolien et du photovoltaïque, de l'augmentation de la part d'énergies renouvelables dans le secteur de la chaleur, de l'optimisation énergétique dans les bâtiments et les quartiers ainsi que de l'efficacité énergétique dans l'industrie. L'accent est surtout mis sur des questions systémiques comme par exemple sur l'intégration de nouvelles technologies énergétiques dans l'approvisionnement énergétique, les nouvelles technologies de réseau et les accumulateurs d'énergie ainsi que le couplage sectoriel.

Développement du 6ème programme de recherche dans le domaine de l'énergie

La « plateforme de coordination de la politique de recherche énergétique », gérée par le ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie (BMWi), permet un développement continu de la politique de recherche énergétique. Ce développement suit les quatre lignes stratégiques suivantes:

  • Renforcement d'approches de recherche thématiques transversales et systémiques dans les domaines particulièrement importants pour la transition énergétique (initiatives de recherche conjointes à plusieurs ministères et programmes: « Accumulateurs d'énergie », « Réseaux électriques viables à l'avenir » et « Construction solaire / Ville énergétiquement efficace» ainsi que « Transition énergétique dans les transports: couplage sectoriel à travers l'utilisation de carburants à base d'électricité« ),
  • Développement des activités d'interconnexion dans le domaine de la recherche pour un transfert de résultats plus rapide dans la pratique et renforcement de l'interconnexion européenne à travers des coopérations de recherche pour des thèmes ayant une dimension européenne claire,
  • Renforcement de la coordination et de la coopération avec les länder fédéraux,
  • Mise en place d'un système d'information moderne (EnArgus), afin de présenter de façon transparente les multiples activités de recherche énergétique au-delà du programme sur la recherche énergétique.

Depuis le lancement du 1er programme de recherche dans le domaine de l'énergie en 1977, le gouvernement fédéral a subventionné au cours des 40 dernières années plus de 17 300 projets de recherche énergétique non nucléaire à hauteur d'environ 12 milliards d'euros.

En tant que responsable dans ce domaine, le BMWi prépare actuellement un nouveau programme sur la recherche énergétique, pour lequel un large processus participatif a été lancé à l'automne 2016 entre les acteurs des milieux industriel, scientifique, de le société civile et des länder fédéraux. Les résultats ont été présentés au public en février 2018.

Le processus de consultation a été accompagné sur le plan scientifique par le projet stratégique « Tendances et perspectives de la recherche énergétique ». Le 25 juillet 2018, le rapport résumant les résultats et intitulé « Technologies pour la transition énergétique » a été remis à Thomas Bareiß, secrétaire d'État parlementaire auprès du ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie. Les résultats des études servent de base scientifique au 7ème programme de recherche énergétique.

Le gouvernement fédéral apporte également son soutien à la recherche et au développement de technologies énergétiques innovantes en dehors de son programme de recherche dans le domaine de l’énergie. Il s’agit de projets relevant d’autres programmes qui ne sont pas axés prioritairement sur les aspects de la politique énergétique. En font notamment partie la recherche dans le domaine de l’aéronautique ainsi que la promotion des technologies en faveur des petites et moyennes entreprises.

Organiser de manière ouverte et transparente la recherche dans le domaine de l'énergie

Avec le service de conseils « recherche et innovation », l'État fédéral a créé une antenne pour toutes les questions relatives à l'aide à la recherche et à l'innovation. Cette antenne informe les potentiels demandeurs sur les programmes d'aide et les interlocuteurs compétents ainsi que sur les initiatives de soutien actuelles. Elle offre également un service de pilotage pour les entreprises qui s'adresse surtout aux petites et moyennes entreprises.

Le rapport fédéral sur la recherche dans le domaine de l'énergie 2018 : transparence dans la politique de soutien du gouvernement fédéral

Le rapport fédéral annuel sur la recherche dans le domaine de l'énergie donne un aperçu détaillé sur la politique de soutien du gouvernement fédéral dans la recherche énergétique. Les progrès réalisés et les évolutions actuelles en matière d'aides à la recherche sont ainsi présentés de façon transparente. Le rapport fédéral sur la recherche dans le domaine de l'énergie actualise aussi les données chiffrées concernant le programme-cadre européen pour la recherche et la recherche énergétique des länder fédéraux. EnArgus, le système d'information central du BMWi sur la recherche dans le domaine de l'énergie, présente de façon transparente les chiffres relatifs à la recherche énergétique.

En 2017, le gouvernement fédéral a dépensé environ 1,01 milliard d'euros pour la recherche, le développement et la démonstration de technologies énergétiques modernes. Le volume des aides a de nouveau augmenté par rapport à l'année précédente (2016 : 876 millions d'euros). La plus grande part des aides, soit environ 80 %, a été versée dans la recherche dans les domaines des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique. La poursuite de cette tendance positive confirme le rôle central que joue la recherche énergétique dans la réalisation de la transition énergétique.