Mixture des énergies symbole pour l'intégration des énergies renouvelables au système ; Source : BMWi/Holger Vonderlind

© BMWi/Holger Vonderlind

L'approvisionnement en électricité actuel est basé sur le transport d'électricité produite dans de grandes centrales électriques centrales vers les consommateurs. À l'avenir, il sera cependant assuré en grande partie par de nombreuses unités de production décentralisées utilisant les énergies renouvelables.

Une question essentielle se pose : comment garantir de manière fiable l'approvisionnement énergétique en se basant sur des énergies fluctuantes ? Il faut adapter le système d'approvisionnement énergétique aux fluctuations et préserver la sécurité d'approvisionnement. Une gestion intelligente des charges permet de résoudre en grande partie le problème des sources d'énergie fluctuantes. Cela implique une consommation ciblée de l’électricité lorsque celle-ci est disponible en grande quantité, par exemple, en période de grands vents.

Les réseaux de distribution jusqu'à présent passifs doivent être développés en conséquence et devenir des réseaux flexibles et actifs adaptés à de fortes parts d'énergies renouvelables. Les services de système visant à garantir la qualité du réseau doivent également être réalisés de manière décentralisée en ayant recours aux énergies renouvelables. Une révision profonde est nécessaire.

Le ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie (BMWi) soutient donc des projets de recherche ayant pour objectif d'adapter de manière appropriée le système d'approvisionnement énergétique à une grande part d'énergies renouvelables (voir annonce de financement du 6e programme de recherche sur l'énergie (en allemand) (PDF, 1MB)).

En plus de développer et de modifier les réseaux énergétiques, les capacités de stockage jouent un rôle important pour compenser les variations à court et long terme des besoins et de l'approvisionnement en énergie.