Soudeurs symbolise le développement de la production dans le secteur de la fabrication ; source : iStock.com/Tony Tremblay

© iStock.com/Tony Tremblay

Selon les informations de l'Office fédéral de la Statistique [1], la production dans le secteur secondaire est restée inchangée en juillet par rapport au mois précédent (0,0 %). [2] La production dans l'industrie et dans le secteur de la construction a légèrement augmenté de 0,3 %, respectivement de 0,5 % tandis que la production énergétique a été plus faible qu'au mois précédent.

Au cours des deux derniers mois, la production dans le secteur secondaire n'a pas augmenté. En moyenne pour les mois de juin et de juillet, la production a été inférieure de 0,5 % à la moyenne des deux mois précédents. L'évolution de la production dans le secteur de la construction a également été modeste au cours des derniers mois mais l'analyse reste difficile à cause de changements survenus dans la période sous revue en début d'année.

Au premier semestre, la production industrielle a connu une évolution très dynamique. En février, le niveau d'avant la crise a été dépassé pour la première fois depuis 2008 et en mai, un nouveau record absolu a été atteint. En été pourtant, les résultats extraordinaires des mois précédents se sont quelque peu affaiblis. Selon les indicateurs, les tendances positives de la conjoncture industrielle devraient néanmoins se poursuivre. Vu les entrées de commandes, le rythme de l'expansion sera toutefois plus modéré qu'au premier semestre.

-------------------------------------

[1] Communiqué de presse de l'Office fédéral de la Statistique du 7 septembre 2017.
[2] Toutes les données se basent sur des informations provisoires et sont corrigées de l'influence des prix, des variations saisonnières et des jours ouvrables (méthode Census X-12-Arima).