Drapeaux de la Grande-Bretagne et de l'Union européenne

© istockphoto.com/melis82

Le Conseil européen a décidé aujourd'hui de passer à la deuxième phase des négociations sur la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne. Les négociations portent sur la relation entre l'UE et la Grande-Bretagne à la suite du Brexit.

Brigitte Zypries, ministre fédérale de l'Économie et de l'Énergie, a déclaré à ce propos : « Je me réjouis des progrès substantiels que nous avons réalisés au cours des négociations sur le Brexit. Nous pouvons désormais regarder en avant. Puisque ce qui est décisif pour la future coopération entre la Grande-Bretagne et l'UE, c'est la manière dont nous organisons nos relations commerciales et économiques.

Les États européens doivent rester unis même après le Brexit. Le Brexit ne doit pas ouvrir la voie au protectionnisme. Ce protectionnisme nuit en effet à l'économie de la Grande-Bretagne et de l'UE. C'est pourquoi nous souhaitons continuer de miser ensemble sur des marchés ouverts, le libre-échange et la libre circulation des personnes. Dans le même temps, nous ne devons pas retomber plus bas que les normes élevées que nous avons définies en Europe pour les consommateurs, les salariés et l'environnement. »