Panneaux solaires - Efficacité énergétique

© iStock.com/imoritz

Le rapport présenté le 5 octobre 2017 par l'Agence Internationale de l'Energie (AIE) au ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie « Energy Efficiency Market Report 2017 (En Allemand) (PDF, 4MB) » conclut que les améliorations en matière d'efficacité énergétique à l'échelle internationale sont dues au fait que les émissions de gaz à effet de serre liées à la consommation d'énergie n'ont pas continué à augmenter.

Brigitte Zypries, ministre fédérale de l'Économie et de l'Énergie, a déclaré lors de la présentation du rapport Energy Efficiency Market Report 2017 : « L'énergie la plus propre est celle qui n'est pas consommée. C'est pourquoi il faut continuer d'améliorer l'efficacité énergétique et réduire ainsi la consommation d'énergie. Cela diminue les émissions de gaz à effet de serre, améliore la sécurité d'approvisionnement et profite très concrètement aux ménages privés, qui peuvent ainsi selon l'AIE économiser en moyenne presque 500 euros par tête en coûts d'énergie. »

Dr. Fatih Birol, directeur exécutif de l'Agence Internationale de l'Energie (AIE), a présenté le rapport, dans lequel l'AIE constate des progrès internationaux en matière d'efficacité énergétique. Au cours des dernières années, des progrès significatifs ont été réalisés concernant l'amélioration de l'efficacité énergétique internationale. Des efforts supplémentaires sont néanmoins nécessaires. «L'utilisation d'instruments fixant des références ont en particulier permis ces progrès qui profitent à tous. Depuis 2016, nous observons cependant un ralentissement de la mise en œuvre des nouvelles mesures. Il est important que les gouvernements prennent des mesures supplémentaires visant à augmenter l'efficacité de l'ensemble de la consommation d'énergie », a déclaré Birol.

Le rapport de l'AIE peut être consulté here (en allemand).