© iStock.com/Mlenny

Matthias Machnig, secrétaire d'État au ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie, s'est rendu au Japon du 11 au 13 septembre 2017 pour mener des entretiens sur des questions de numérisation dans l'industrie et dans le commerce.

Il a déclaré à cette occasion : « Le Japon et l'Allemagne sont des pays industrialisés à vocation exportatrice. Il est donc essentiel d'organsier des échanges mutuels sur les questions d'actualité et d'avenir telles que la numérisation. Nos deux gouvernements se sont fixés pour objectif de préparer les citoyens à l'ère de la numérisation. Il faut que les conditions politiques permettent d'exploiter de manière optimale le potentiel de la numérisation et de faire participer tous les acteurs concernés. Grâce au dialogue germano-japonais sur la politique numérique, nous souhaitons établir le cadre pour la coopération stratégique entre nos deux pays, par exemple dans le domaine de la normalisation et de la sécurité des TIC. Par ailleurs, nous souhaitons préparer le terrain pour la coopération entre les entreprises et les établissements de recherche. »

Le secrétaire d'État Machnig a rencontré Masahiko Tominaga, le nouveau vice-ministre et a échangé avec lui sur la coopération entre les deux pays. La promotion des technologies 5G et des réseaux à haut débit ont été au centre des entretiens. De plus, il a été question de la politique de la concurrence, de la régulation dans le domaine des télécommunications, des initiatives en faveur de l'Internet des objets, de la cybersécurité et du Big Data.

Dans le cadre d'une visite au ministère japonais de l'Industrie, M. Machnig a discuté de sujets communs relevant de la politique économique. Par ailleurs, plusieurs rencontres entre des représentants allemands et japonais du secteur des TIC ont été organisées.

Au sein de l'Union européenne, l'Allemagne est le partenaire commercial le plus important du Japon. En 2016, le volume des échanges entre l'Allemagne et le Japon a augmenté d'environ 8 pour cent. Des produits électroniques, des machines et des produits électrotechniques comptent parmi les biens d'importation principaux en provenance du Japon. Les exportations allemandes au Japon concernent notamment des véhicules et des machines. La numérisation de l'économie revêt une importance cruciale pour ces branches.