Carte des Balkan Central

© iStock.com/pop_jop

Dirk Wiese, secrétaire d'État parlementaire auprès de la ministre fédérale de l'Économie et de l'Énergie, a participé le 12 juillet à la conférence sur les Balkans occidentaux qui s'est tenue à Trieste. La conférence, qui a lieu pour la quatrième fois, donne de nouvelles impulsions au renforcement de la coopération régionale dans les domaines des infrastructures, de la numérisation et de la durabilité.

Dirk Wiese a déclaré à ce propos : « Les Balkans occidentaux sont une région économique importante et deviennent un partenaire toujours plus proche de nos entreprises. La conférence d'aujourd'hui nous permet de développer notre coopération réussie et de soutenir la région à exploiter son potentiel économique. Aujourd'hui, un plan pluriannuel relatif à la création d'une zone économique régionale doit être adopté. Celui-ci vise à approfondir la coopération dans la région et à rendre dans le même temps la région plus attractive pour les investissements étrangers. D'autres étapes concrètes, telles que la création d'une communauté de transport et l'organisation d'un sommet des TIC, doivent être fixées. »

Les chefs de gouvernement, ministres des Affaires étrangères et de l'Économie des Balkans occidentaux l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo, la Macédoine, le Monténégro, la Serbie, la Croatie et la Slovénie ainsi que les pays organisateurs l'Allemagne, l'Autriche, la France et l'Italie ont participé aux conférences sur les Balkans occidentaux. La série de conférences (après Berlin à Vienne et à Paris et maintenant à Trieste) est désignée dans la région comme le « processus de Berlin ». Des représentants de la société civile étaient également invité à la conférence du 12 juillet.

En dehors du forum économique, la conférence porte sur des mesures relatives à l'introduction de la formation professionnelle en alternance, à l'organisation d'un sommet des TIC ainsi que la lutte contre la corruption et la criminalité organisée. La création d'une communauté de transport doit par ailleurs permettre de promouvoir les échanges commerciaux intra-régionaux et de cette façon le commerce dans la région.

Les relations économiques des Balkans occidentaux avec l'Allemagne ont atteint un nouveau record en 2016, avec un volume des échanges d'environ 23,68 milliards d'euros. Le gouvernement fédéral soutient également le commerce bilatéral à travers « l'initiative d'achat Balkans occidentaux » initiée en 2014, qui établit des contacts entre des entreprises allemandes et des fournisseurs potentiels dans la région.