Recherche énergétique

© Fraunhofer-Institut für Betriebsfestigkeit und Systemzuverlässigkeit (LBF), Ursula Raapke: Verbundvorhaben unverDROSSen - Detektion, Prüfung und Bewertung von Dross im Großgussbereich. Gefördert durch das BMWi, Förderkennzeichen 0325802A

Lors de sa réunion du 12 avril, le Conseil des ministres a adopté le rapport fédéral sur la recherche dans le domaine de l'énergie 2017 présenté par la ministre fédéral de l’Économie et de l’Énergie, Brigitte Zypries. Le rapport donne un aperçu détaillé de la politique du gouvernement fédéral en faveur de la recherche dans le domaine de l'énergie et regroupe les aides financières des länder fédéraux et de la politique européenne en matière de recherche dans le domaine de l'énergie. Il permet une présentation transparente des progrès et des développements actuels de l'aide publique à la recherche.

La ministre fédérale de l'Économie, Brigitte Zypries, a déclaré : « Restructurer l'approvisionnement énergétique en Allemagne et passer de l’énergie nucléaire aux énergies renouvelables - cela nécessite de nouveaux concepts et solutions créatifs. C'est pourquoi nous avons besoin d'une recherche dans le domaine de l'énergie performante qui donne des impulsions convenables et encourage les innovations. Elle est la clé d'une transition énergétique réussie. Notre politique énergétique est donc orientée de façon stratégique vers la recherche dans le domaine de l'énergie pour des technologies tournées vers l'avenir et plus d'efficacité dans le système énergétique. Nous misons de plus en plus sur la numérisation et le couplage intelligent. C'est ainsi que nous créons le cadre général propice au développement dynamique des innovations énergétiques.»

En 2016, le gouvernement fédéral a consacré environ 876 millions d'euros à la recherche, au développement et à la démonstration de technologies modernes pour la transition énergétique. Le volume d'aides a donc de nouveau augmenté par rapport à l'année précédente. La plus grande partie des aides, environ trois tiers, a été investie dans la recherche sur les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique. Cela démontre l'importance qui est attachée aux innovations pour la transformation réussie du système énergétique.

EnArgus, le système central d'information du BMWi, permet de lire de façon transparente les chiffres relatifs au soutien financier de projets du rapport fédéral sur la recherche énergétique.

Le Conseil des ministres a aussi adopté aujourd'hui le quatrième Plan d'action national pour l'efficacité énergétique (NEEAP). À travers le quatrième NEEAP, le gouvernement fédéral présente l'état de la mise en œuvre de la politique en faveur de l'efficacité énergétique pour la période de référence s'étendant jusqu'à 2015. Il sert à remplir l'obligation de rapport du gouvernement fédéral envers la Commission européenne d'après la directive sur l'efficacité énergétique (directive 2012/27/UE).