Photovoltaikanlage; Quelle: iStock.com/milosradinovic

© iStock.com/milosradinovic

À l'échelle mondiale, toujours plus d'États misent sur l'utilisation de l'énergie solaire. La capacité photovoltaïque mondiale installée a atteint le niveau record d'environ 295 gigawatts en 2016, tendance à la hausse. En Allemagne également, le photovoltaïque contribue considérablement à la réussite de la transition énergétique. Le développement et les axes forts stratégiques du photovoltaïque sont au cœur de la 1ère assemblée générale de la branche photovoltaïque du réseau de recherche « énergies renouvelables » à Berlin.

Le secrétaire d’État M. Baake a déclaré à ce propos : « Le photovoltaïque est l'un des principaux piliers de la transition énergétique. Dans le passé, la recherche et le développement continu ont contribué à une diminution des coûts à peine pressentie. À l'avenir, l'approche systémique dans la recherche sera de plus en plus importante pour l'intégration du photovoltaïque dans le système électrique, l'industrie et les bâtiments.

Près de 120 participants au congrès issus d'instituts de recherche, des milieux industriel et politique se sont informés sur les développements actuels des technologies de systèmes, les aspects technologiques mais aussi sur la construction des installations et la production de composants. Au sein de différents groupes de travail, le besoin de recherche pour diverses technologies et procédures a été mis en exergue et discuté. Les résultats doivent être utilisés au cours des prochains mois, afin de réorienter la recherche énergétique dans le processus de consultation portant sur un nouveau programme de recherche énergétique.

Sans innovations technologiques, il est impossible de concevoir une restructuration de notre structure actuelle d'approvisionnement énergétique en un système durable. Les innovations ne peuvent cependant apparaître qu'avec un niveau élevé de recherche et de développement technologique. La recherche dans le domaine de l'énergie et le transfert rapide de ses résultats dans la pratique sont donc des éléments centraux de la politique énergétique.

Les réseaux de recherche « énergie » sont des interfaces entre les milieux politique, économique et scientifique. Entre temps, il existe des réseaux dans sept axes prioritaires de la recherche, par ex. les bâtiments, les logements et les réseaux électriques. Les mesures actuelles prises dans les réseaux se concentrent sur la préparation d'un nouveau programme de recherche énergétique. Le photovoltaïque fait partie du réseau de recherche « énergies renouvelable », créé en avril 2016.

Pour de plus amples informations sur le réseau de recherche énergies renouvelables: www.forschungsnetzwerke-energie.de/erneuerbare-energien.

Vous trouverez des informations complémentaires sur la politique énergétique actuelle dans le bulletin d’information bimensuel Newsletter "Energiewende direkt".