Bunte Container vor einem blauen Himmel symbolisieren Export und Hermesdeckungen des Bundes; Quelle: Fotolia.com/gui yong nia

© Fotolia.com/gui yong nia

Le gouvernement fédéral soutient de bien des façons les entreprises et banques allemandes dans leurs activités à l'étranger. Il contribue ainsi à la stabilité économique et politique dans les pays bénéficiaires. Parallèlement, cela renforce le développement économique en Allemagne.

Parmi les instruments d'aide centraux figurent les garanties de crédit à l'exportation et les garanties à l’investissement. Les garanties de crédit à l'exportation protègent les exportateurs et banques allemands de défauts de paiement et de pertes de revenus dus à des raisons économiques et politiques. Les garanties à l’investissement protègent les investisseurs de risques politiques.

Concernant les garanties de crédit à l'exportation (appelées aussi garanties Hermès):
En 2016, le gouvernement fédéral a sécurisé les livraisons et prestations des exportateurs allemands d'une valeur de 20,6 milliards d'euros. Ce sont majoritairement les petites et moyennes entreprises qui font la demande de garanties de crédit à l'exportation fédérales. Plus de 80 % des nouvelles activités bénéficiant de garanties étaient des livraisons et prestations réalisées dans les pays en développement et pays émergents.
Comparé aux autres pays bénéficiant des garanties de crédit à l'exportation, la Russie se situe en tête avec 3,8 milliards d'euros, suivie de l'Égypte avec 3,3 milliards d'euros et des États-Unis avec 2,0 milliards d'euros.
En 2016, les garanties de crédit à l'exportation ont réalisé un excédent annuel anormalement élevé de 1.184 millions d'euros, qui a été entièrement affecté au budget fédéral. Cela est dû aux effets exceptionnels tels que les rééchelonnements de dettes et le remboursement d'anciennes dettes.
Pour toute une série de pays, l'État fédéral a nettement élargi les possibilités de recevoir des garanties en 2016. Suite à la conclusion de l'accord sur le nucléaire avec l'Iran, les activités effectuées en Iran peuvent de nouveau être protégées par les garanties de crédit à l'exportation. Malgré les sanctions toujours existantes, l'État fédéral conserve les possibilités d'émettre des garanties en Russie.

Concernant les garanties à l’investissement:
L'État fédéral a pris en charge des garanties d'un montant de 4,3 milliards d'euros pour 72 projets dans 22 pays. Les pays d'investissement principaux étaient la Russie, la Chine, l'Inde, la Turquie ainsi que l'Indonésie. Mais l'État fédéral a également pris en charge des garanties à l'investissement pour des projets réalisés dans des pays moins convoités comme l'Iran, le Honduras et le Maroc. En 2016, les petites et moyennes entreprises ont continué d'utiliser cet instrument de promotion des échanges extérieurs et certaines d'entre elles y ont eu recours pour la première fois.

Les rapports annuels sur les garanties de crédit à l'exportation et les garanties à l’investissement de 2016 avec des données détaillées sont actuellement rédigés et seront publiés, dans les délais prévus, au printemps 2017 sur la page internet du Ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie. Vous trouverez des informations complémentaires sur les garantis de crédit à l'exportation et sur les garanties à l’investissement sur le site www.agaportal.de.