[Titre de l'image]: Visuel-clé du document d'orientation « Numérisation dans l'économie de la santé »

© Herr Müller/Upperorange.com

Le ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie a présenté aujourd'hui les axes clés de la numérisation dans l'économie de la santé.

La ministre fédérale, Brigitte Zypries, a déclaré: « La numérisation transforme presque tous les domaines de la vie et de l'économie. L'industrie et les petites et moyennes entreprises sont concernées, mais aussi l'économie de la santé qui représente l'un des secteurs économiques allemands les plus importants. Dans le même temps, l'économie de la santé est l'un des secteurs les moins numérisés. Si nous parvenons à supprimer les barrières et à promouvoir les innovations, la numérisation offre de grandes chances dans ce secteur. Il est important de faciliter l'accès des start-ups innovantes au marché de la santé, en particulier aux soins médicaux de base. Nous devrions mettre en place des espaces d'expérimentation locaux et promouvoir des solutions numérisées et globales ainsi qu'améliorer les infrastructures numériques. C'est ainsi que nous pouvons utiliser les innovations pour le bien de la population. »

Vous trouverez le document d'orientation en cliquant ici (en allemand).

Soutien apporté aux solutions numériques globales
Afin que l'économie numérique allemande de production et de plateformes reste compétitive à l'échelle internationale, une aide doit être apportée aux entreprises de l'économie de la santé allemande lors du développement de solutions numériques globales.

Amélioration de l'accès aux soins médicaux de base
Les start-ups ont du mal à s'établir sur le marché de la santé. Nous devons donc améliorer l'accès aux soins médicaux de base des caisses d'assurance maladie (remboursement des prestations à travers les caisses d'assurance). Les longs processus compliqués constituent des obstacles de taille. Des procédures obligatoires et des interlocuteurs précis au sein des autorités d'immatriculation peuvent permettre d'améliorer la situation.

Aide à l'accès au capital-risque
Afin d'assurer une rémunération juste des offres et produits numériques, les entreprises et associations concernées doivent être impliquées en amont lors de la détermination des indices de rémunération par le comité d'évaluation.

Création d'espaces d'expérimentation
Nous avons aussi besoin d'innovations dans l'économie de la santé. Pour cela, nous devons créer des espaces d'expérimentation, c'est-à-dire adapter de manière temporaire et locale certaines règlementations afin de promouvoir les innovations. Nous devons aussi supprimer pour les médecins les barrières aux prestations de télémédecine qui existent encore aujourd'hui en partie dans les règlementations des chambres.

Aide aux investissements numériques dans les hôpitaux
Afin d'améliorer les investissements dans les infrastructures numériques des hôpitaux, des aides publiques supplémentaires à hauteur d'environ 500 millions d'euros doivent être mises à disposition des cliniques universitaires.

Meilleure utilisation des données en matière de santé
Afin d'améliorer les procédés diagnostiques et thérapeutiques existants, des données de recherche, données cliniques et données sur les soins réalisés aux patients doivent être mises à disposition dans le strict respect de la protection des données à caractère personnel.

Mise en œuvre d'une protection des données cohérente
Afin de veiller à une plus grande clarté auprès des organisations et entreprises et que celles-ci sachent quelles exigences légales doivent être remplies lors du traitement de données en matière de santé, des régimes de protection des données uniformes au niveau fédéral, transparents et contraignants doivent être appliqués dans le respect du règlement de base relatif à la protection des données de l'UE.

Faciliter les applications télémédicales
Afin de promouvoir les applications télémédicales, l'interdiction existante du traitement et de la prescription à distance doit être révisée.

Des normes uniformes pour les infrastructures télématiques
Afin de permettre de manière générale à chaque entreprise de disposer de dossiers électroniques des patients conformes à la loi, des normes transparentes et uniformes doivent exister pour les applications des infrastructures télématiques.