Drapeaux de l'Allemagne et de l'Union européenne sur le programme national de réforme 2016; Source: Colourbox.de

© Colourbox.de

Le Gouvernement fédéral, réuni en conseil des ministres, a adopté aujourd'hui le Programme national de réforme (PNR) 2016. Il ressort du rapport économique actuel que l'Allemagne continue d'orienter sa politique économique vers les investissements et la croissance durable et contribue ainsi à renforcer la stabilité et la croissance en Europe.

Le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, M. Sigmar Gabriel, a déclaré à ce propos : « Le Programme national de réforme 2015 le montre : Le gouvernement fédéral remplit ses engagements européens et renforce la dynamique de l'économie nationale. Nous avons augmenté les investissements de l'État fédéral et continuons de décharger les Länder et les communes de façon significative, afin d'augmenter leurs marges de manœuvre en matière d'investissements. Bien que nous soyons confrontés à de nouveaux défis, notamment dans la résolution de la crise des migrants, nous mettons en œuvre comme prévu les projets d'investissement. Le gouvernement fédéral s'efforce également de renforcer le marché du capital-risque et de promouvoir ainsi les investissements privés et l'innovation, pour supprimer les charges bureaucratiques auxquelles les citoyens et les entreprises sont confrontés. Compte tenu de la situation favorable sur le marché du travail, l'État fédéral et les Länder poursuivent leurs efforts en vue d'augmenter la participation au marché, en développant par exemple les systèmes de garde d'enfants, en promouvant les qualifications et les formations continues ainsi qu'en mettant en œuvre des mesures incitatives en faveur d'une vie professionnelle plus longue.

Le PNR est important pour la coordination de la politique économique dans l'UE. Le PNR contient aussi la réponse du Gouvernement fédéral à l'analyse approfondie faite par la Commission européenne dans le cadre de la procédure dite des déséquilibres macro-économiques. Le gouvernement fédéral partage la vision de la Commission européenne, selon laquelle l'excédent de la balance des opérations courantes allemand doit être classé comme élevé mais ne représente pas un déséquilibre excessif. Effectivement, une grande part de l'excédent de la balance des opérations courantes allemand résulte de facteurs qui peuvent à peine être influencés par des mesures économiques en Allemagne. Il s'agit notamment du cours favorable de l'euro et de la forte diminution des prix du pétrole mais aussi du développement démographique en Allemagne. Dans le même temps, les mesures prises par le gouvernement fédéral pour renforcer la dynamique de l'économie nationale ainsi que l'évolution positive des revenus et de l'emploi en Allemagne contribuent largement à réduire les déséquilibres en Europe.

Le PNR est un rapport annuel du gouvernement fédéral institué dans le cadre du Semestre européen. Le PNR allemand 2016 contient une réponse au rapport de la Commission sur les États membres du 26 février 2016. Dans son rapport annuel sur les États membres, la Commission évalue la mise en œuvre allemande des recommandations spécifiques adressées à chaque Etat membre formulées par le Conseil de l'Union européenne et présente les résultats de l'analyse approfondie dans la procédure dite des déséquilibres macro-économiques. Le PNR rend également compte des progrès réalisés dans le cadre de la « Stratégie Europe 2020 pour la croissance et l'emploi » ainsi que des mesures du programme d'action allemand 2015 pour le Pacte pour l'euro. Le PNR 2016, auquel les États membres ont également contribué, sera transmis à la Commission d'ici la fin du mois d'avril.

Vous pouvez consulter le PNR 2016 (en allemand) ici.