Sigmar Gabriel, ministre fédéral de l'économie et de l'énergie, a ouvert la TTIP Salle de lecture; source: picture alliance/dpa agrandir l‘image

Sigmar Gabriel, ministre fédéral de l'économie et de l'énergie, a ouvert la TTIP Salle de lecture

© picture alliance/dpa

Le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, M. Gabriel, a inauguré aujourd'hui la nouvelle salle de lecture du TTIP au sein du Ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie, qui ouvre ses portes le 1er février. Pour la première fois, tous les députés du Bundestag et les membres du Bundesrat peuvent ainsi consulter eux-mêmes facilement les documents confidentiels portant sur les négociations entre l'UE et les USA.

Le ministre fédéral, M.Sigmar Gabriel, a déclaré : « Un accord commercial transatlantique ouvre à l'Europe et aux États-Unis, qui constituent les deux plus grands espaces commerciaux, la perspective de faire figure de modèle à l'échelon mondial. L'accord doit permettre d'ouvrir davantage les marchés des deux côtés de l'Atlantique et ainsi de stimuler la croissance en Allemagne. Depuis ma prise de fonctions, je me suis engagé pour davantage de transparence vis-à-vis de la population et des parlementaires. L'ouverture et une association plus étroite sont importantes pour garantir l'acceptation et la légitimé des négociations entre la Commission européenne et les USA afin de conclure un accord moderne. Enfin, le Bundestag et le Bundesrat doivent approuver l'accord. C'est pourquoi, le fait que nous puissions mettre à disposition des députés une salle, sinon au Bundestag, du moins au Ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie, est un bon pas en avant. L'Allemagne fait ainsi partie des premiers pays membres de l'UE à ouvrir une telle salle de lecture du TTIP ».

Le Ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie met à disposition des locaux, de la technique et du personnel. Les règlementations concernant la confidentialité des documents reposent sur des accords conclus entre la Commission européenne et le gouvernement américain (les documents confidentiels notamment ne doivent pas être photographiés). Le Bundestag ou l'administration du Bundestag détermine et fixe les modalités d'utilisation de la salle de lecture, par exemple à quel moment quel député peut utiliser la salle de lecture du TTIP. Les députés décident eux-mêmes de la façon dont ils souhaitent organiser leur visite dans la salle de lecture du TTIP.