Gazoduc ; Source : picture alliance/dpa agrandir l‘image

© picture alliance/dpa

Le ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie (BMWi) a publié aujourd'hui les grandes lignes de mesures visant à renforcer la sécurité de l'approvisionnement en gaz naturel.

Le ministre fédéral, M. Sigmar Gabriel, a déclaré : « Les grandes lignes présentées aujourd'hui doivent nous permettre de renforcer et d'améliorer le niveau d'ores et déjà très élevé de la sécurité de l'approvisionnement en gaz de l'Allemagne. Nous continuons résolument de conforter l'approvisionnement en gaz sur une base de marché. Dans l'intérêt de tous les clients particuliers et de l'industrie, nous augmentons ainsi efficacement la sécurité de l'approvisionnement par des mesures souples et efficaces en termes de coûts. »

Le ministère fédéral de l'Économie s'est penché sur la situation de la sécurité de l'approvisionnement en Allemagne dans le cadre d'une étude indépendante et d'un vaste processus d'examen et de discussion avec l'Agence fédérale des réseaux, les Länder et tous les acteurs concernés du marché. Cet examen a permis de conclure que le marché gazier allemand est très bien positionné. Le maintien du niveau d'approvisionnement élevé nécessite un marché opérationnel de l'énergie de réglage pour compenser les déséquilibres du réseau gazier. Afin de continuer d'améliorer la sécurité de l'approvisionnement, ce marché doit être renforcé par deux mesures concrètes.

  • Premièrement, il faut désormais permettre aux responsables de marchés de contracter un volume supérieur de produits préventifs qui existent déjà en perspective de situations critiques exceptionnelles au niveau régional. Les produits préventifs constituent une réserve à laquelle il est fait appel lorsque le besoin en énergie de réglage des responsables de marchés ne peut plus être couvert par le marché ordinaire à court terme de l'énergie de réglage.
  • Deuxièmement, il convient de créer une nouvelle solution d'énergie de réglage pour permettre également à un plus vaste ensemble de clients industriels de contribuer à la sécurité de l'approvisionnement en réduisant la demande en gaz (gestion de la demande).

Ces deux mesures seront immédiatement élaborées dans le détail et mises en œuvre en collaboration avec l'Agence fédérale des réseaux, les responsables de marchés et les acteurs pertinents du marché. Aucune adaptation législative n'est nécessaire.