Sigmar Gabriel, ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, et son homologue français Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, accueillent aujourd'hui à Paris une conférence intitulée « Accélérer la transformation digitale de nos économies ». Sur invitation de François Hollande, président de la République française, 400 représentants de haut niveau de startups, d'entreprises internationales et d'institutions publiques participeront à la conférence, dont entre autres la chancelière fédérale Angela Merkel, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et Andrus Ansip, vice-président de la Commission européenne et compétent en la matière.

Le ministre fédéral Sigmar Gabriel a déclaré à ce sujet : « La conférence d'aujourd'hui donne à notre partenariat franco-allemand traditionnel une nouvelle base numérique et nous permet de faire avancer la transformation numérique de nos économies. Nous en bénéficierons également pour mettre en place un marché unique du numérique au sein de l'Union européenne. Dans ce contexte, les trois domaines suivants nous tiennent particulièrement à cœur : premièrement, la transformation digitale de l'industrie. Deuxièmement, les innovations numériques, donc la question de savoir comment nous allons coopérer à l'avenir en matière de Cloud Computing et de Big Data. Nous devons également réfléchir à un meilleur soutien et une meilleure mise en réseau des startups dans nos pays, tant entre eux-mêmes qu'avec les industries établies. Troisièmement, la souveraineté numérique, qui doit renforcer nos entreprises et nos citoyens et contribuer à la réalisation rapide du marché unique du numérique en Europe. »

Les deux ministres ont adopté une déclaration conjointe sur « l'Accélération de la transformation digitale de nos économies » qui définit les priorités de la coopération en matière de numérisation de l'économie. Ils proposent des projets concrets permettant d'avancer en matière de transformation et d'innovation digitales, par exemple dans le domaine du Cloud Computing et du Big Data.

Au cours de la conférence, le conseil consultatif « Junge Digitale Wirtschaft » (« Jeunes entreprises du numérique ») du ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie et le Conseil national du Numérique remettront aux ministres de l'Économie allemand et français un plan d'action commun pour « L'innovation digitale et la transformation digitale en Europe ». Ce rapport comprend 15 propositions pour la mise en place du marché unique du numérique en Europe et pour le renforcement d'une économie numérique européenne compétitive à l'échelle internationale.

En amont de la conférence, six ateliers thématiques sont organisés consacrés à l'économie des données, à l'industrie du futur, à la croissance des startups en Europe, à la facturation électronique, aux Centres de Transformation numérique et aux relations inter-pôles. Ces ateliers doivent contribuer à élargir la coopération franco-allemande dans le domaine de l'économie numérique. En outre, des startups allemands et français auront la possibilité de présenter leur modèle d'entreprise à des investisseurs et de solliciter des financements.

La conférence numérique franco-allemande est organisée à l'initiative de la chancelière fédérale Angela Merkel et du Président de la République François Hollande qui avaient annoncé sa tenue lors du conseil franco-allemand en mars 2015.