Le secrétaire d'État au ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie, M. Rainer Baake, a rencontré aujourd'hui la commissaire européenne à la politique régionale et urbaine, Mme Corina Cretu, et s'est entretenu avec elle de la politique régionale de l'UE en Allemagne ainsi que des fonds européens structurels et d'investissement (FESI).

Le secrétaire d'État M. Baake a déclaré : « La réduction des disparités économiques et sociales est l'expression de la solidarité au sein de l'UE et constitue donc l'objectif primordial de la politique régionale européenne. Aussi les ressources des fonds européens structurels et d'investissement doivent-elles être utilisées surtout pour créer et garantir des emplois. C'est la seule manière d'égaliser continuellement les conditions de vie au sein de l'UE. J'apporte par conséquent tout mon soutien à la commissaire Mme Cretu en vue d'axer résolument les fonds structurels sur la qualité, les résultats et l'efficacité. Nous assurons ainsi durablement la compétitivité des régions en comparaison européenne. »

La majeure partie des ressources des FESI profite aux régions d'Europe considérées comme moins développées ou faisant partie des régions en transition, c'est-à-dire des régions dont la performance économique est nettement inférieure à la moyenne de l'UE, soit inférieure à 75 % ou comprise entre 75 % et 90 % de la moyenne de l'UE. L'Allemagne présente un niveau de développement supérieur dans de nombreuses régions, mais bénéficie néanmoins des FESI : pour la période de programmation 2014 - 2020, l'UE met environ 27,7 milliards d'euros à la disposition du pays. Ces ressources sont affectées à des projets régionaux destinés surtout à promouvoir la recherche, le développement technologique et l'innovation, à renforcer la compétitivité des PME et à réduire le CO2 dans tous les secteurs économiques.