Navigation

Hyperliens internes pour la navigation

Sujet - Le marché de l'électricité du futur

Marché de l'électricité de demain

Introduction

Aujourd’hui déjà, les énergies renouvelables représentent à peu près un tiers de notre approvisionnement en électricité. La proportion grandissante des sources d’énergie soumises aux conditions météorologiques, comme le sont le vent et le soleil, entraîne cependant une fluctuation de plus en plus importante de la quantité d'électricité injectée dans le réseau. Un défi auquel un marché de l’électricité moderne est capable de répondre, en garantissant un approvisionnement sûr, bon marché et respectueux de l’environnement.

Que fait un marché de l'électricité? La réponse peut se résumer ainsi : il doit synchroniser à tout moment la production et la consommation d'électricité et veiller à ce que suffisamment de capacités soient disponibles pour équilibrer en permanence l'offre et la demande en électricité, également en période de pics de demande. En d'autres termes : il doit garantir la sécurité d'approvisionnement. Grâce au cadre concurrentiel établi par les responsables politiques, les consommateurs privés et professionnels peuvent choisir leurs fournisseurs souhaités parmi un grand nombre de prestataires. La concurrence promeut l'efficacité et des offres bon marché.

Chiffres et faits sur le marché de l'électricité allemand

594,7
Icône Symbole de maison solaire

TWh
Consommation intérieure (brute) d’électricité en 2016

53,7
Icône Symbole pour la route actuelle

TWh
Excédent des exportations sur les importations en 2016

31,7
Icône Symbole pour les moulins à vent

p. cent
Part des énergies renouvelables dans la consommation totale d’électricité en 2016

9
Icône Symbole pour les immeubles de bureaux en Allemagne

pays voisins directs
échangent physiquement de l’électricité avec l’Allemagne.

Production d'électricité

Chiffres et faits

L’Allemagne est au cœur d’un système électrique européen. Elle est, de par cette position géographique centrale, un des grands acteurs du marché ainsi qu’une plaque tournante des flux d’électricité en Europe. L’Allemagne, en outre, exporte de plus en plus chez ses voisins. Les mouvements à l’exportation et à l’importation sont animés par les prix de gros aux bourses nationales de l’électricité, qui sont déterminés par la demande, la production de courant d’origine renouvelable et par le coût des combustibles fossiles utilisés dans les centrales.

La production européenne d’électricité

Les échanges physiques d’électricité concernent neuf pays voisins directs : Danemark, Pays-Bas, Luxembourg, France, Suisse, Autriche, République tchèque, Pologne et - par câble sous-marin - Suède. En 2016, l’Allemagne a exporté 80,7 milliards de kWh dans ces pays et en a importé 27,0 milliards de kWh.

L’Allemagne vient au premier rang européen pour la puissance installée de ses centrales, ainsi que pour la production et la consommation d’électricité. D’autres données sur la situation de l’énergie dans les pays européens sont en ligne sur le site Internet d’Eurostat, l’office européen de la statistique.

La production nationale d’électricité

La Liste des centrales de l’Agence fédérale des réseaux (BNetzA) donne un reflet du marché de la production d’électricité en Allemagne.

Actuellement, les installations de production affichent une puissance nominale nette de 205,7 gigawatts (GW) (liste des centrales de l'Agence fédérale des réseaux, état : 31 mars 2017). Une part d'environ 97,9 GW revient aux énergies renouvelables, dont 39 GW à l'énergie solaire et près de 45 GW à l'énergie éolienne. La puissance installée des installations de photovoltaïque et d'énergie éolienne se monte déjà à environ 84 GW.

Ce potentiel n’est cependant pas disponible en permanence pour répondre à la demande du marché, puisqu’il dépend des conditions météorologiques. C’est pourquoi on utilise des centrales de type traditionnel pour couvrir les besoins lorsqu’il n’y a pas de vent ni de soleil.

SMARD : poursuivre à tout moment le développement du marché de l'électricité

La nouvelle plate-forme d'information SMARD présente les données du marché de l'électricité de manière transparente, compréhensible et structurée.

Les données centrales du marché de l'électricité de l'Allemagne et en partie aussi de l'Europe sont pratiquement représentées en temps réel sur le site www.SMARD.de (en allemand). Des données concernant la production, la consommation, les prix de gros, les importations et les exportations et les données sur l'énergie d'équilibrage peuvent être calculées et consultées pour différentes périodes. La présentation des données est simple et conviviale ; par ailleurs, les experts ont de nombreux fonctionnalités et outils d'analyse supplémentaires à leur disponibilité. Les utilisateurs peuvent donc poursuivre à tout moment le développement du marché de l'électricité et l'avancée de la transition énergétique.

Les renouvelables, un poids croissant dans la production d’électricité

188 milliards de kilowattheures ont été produits à partir d’énergies renouvelables en 2016, soit une part de 31,7 p. cent de la consommation brute.

Un bouquet électrique en mutation

En 2016, l’Allemagne a produit 648 térawattheures (TWh) d’électricité, soit 648 milliards de kilowattheures (kWh). L’augmentation continue de la part des renouvelables s’accompagne d’une baisse de celle du nucléaire, du lignite et de la houille dans le bouquet des sources d’énergies qui assurent l’approvisionnement du pays en électricité.

Sources d’énergie2012201320142015 2016 [1] 
Milliards de kWh%Milliards de kWh%Milliards de kWh%Milliards de kWh%Milliards de kWh%
Production brute totale d’électricité628,6100,0637,7100,0626,7100,0646,9100,0648,4100,0
Lignite160,725,6160,925,2155,824,9154,523,9150,023,1
Nucléaire99,515,897,315,397,115,591,814,284,613,0
Houille116,418,5127,3 [5]20,0118,618,9117,718,2111,517,2
Gaz naturel76,412,267,510,661,19,762,09,680,512,4
Produits pétroliers7,61,27,21,15,70,96,21,05,90,9
Énergies renouvelables142,322,6151,323,7161,425,8187,429,0188,329,0
Éolien terrestre50,78,150,88,055,98,970,911,065,010,0
Éolien maritime0,90,11,40,28,31,312,41,9
Hydraulique [2]22,13,523,03,619,63,119,02,921,03,2
Biomasse38,26,140,16,342,26,744,66,945,67,0
Photovoltaïque26,44,231,04,936,15,838,76,038,25,9
Déchets ménagers [3]5,00,85,40,86,11,05,80,96,00,9
Autres
25,7
4,126,2
4,127,0
4,327,3
4,227,5
4,2
Solde des échanges d’électricité Étranger-21,3-33,8-35,6-51,8-53,7
Consommation intérieure brute d’électricité [4]605,6603,9591,1595,1594,7

Mise à jour : 7. février 2017 ; totaux irréguliers en raison des arrondis
1) Données provisoires, dont certaines résultant d’estimations
2) Production par les centrales au fil de l'eau et centrales de lac, également production issue de l’écoulement naturel dans les stations de transfert d’énergie par pompage
3) Uniquement production issue de la partie organique des déchets (50 % environ)
4) Y compris pertes de réseau et autoconsommation
5) Supérieur de 5,6 TWh par rapport aux statistiques officielles. La rectification effectuée en 2015 n’a pu être prise en compte dans les statistiques pour 2013.

Source : Office fédéral de la statistique ; ministère fédéral de l’Économie et de la Technologie ; Fédération nationale des entreprises de l’eau et de l’énergie (BDEW, Bundesverband der Energie-und Wasserwirtschaft e.V.) ; association Statistiques de l’industrie du charbon (Statistik der Kohlenwirtschaft e.V.) ; Centre de recherches sur l’énergie solaire et l’hydrogène du Bade-Wurtemberg (ZSW, Zentrum für Sonnenenergie- und Wasserstoff-Forschung Baden-Württemberg); Association Bilans énergétiques (AG Energiebilanzen e.V)

Marché de l'électricité 2.0

Un marché de l'électricité pour la transition énergétique

Intégrer judicieusement les énergies renouvelables, comme les énergies solaires et éoliennes, tout en fournissant une électricité fiable, abordable et respectueuse de l'environnement: telles sont les principales tâches d'un nouveau marché de l'électricité pour le 21e siècle, d'un marché de l'électricité 2.0.

Aux mois de juin et juillet 2016, le Bundestag et le Bundesrat ont adopté les lois sur le développement du marché de l'électricité et sur la numérisation de la transition énergétique. Ces lois posent des jalons pour une mise en concurrence de la production flexible, de la demande flexible et des capacités de stockage. Elles permettent en outre de créer des modèles d'affaires innovants sur le marché de l'électricité 2.0.

Les énergies renouvelables doivent représenter à l'avenir la plus grande part de l'approvisionnement énergétique en Allemagne. D'ici 2050, leur part dans la consommation d'électricité brute doit se monter à au moins 80 pour cent.

Par conséquent, les énergies renouvelables doivent être intégrées en continu dans le système d'approvisionnement électrique pour remplacer de plus en plus les sources d'énergie classiques. Les cadres juridiques et réglementaires doivent être adaptés à un système électrique en pleine mutation et piloter intelligemment le processus de transformation. Un marché de l'électricité développé intègre le soleil, le vent, etc. de manière optimale dans le marché tout en garantissant la sécurité d’approvisionnement.

Préparer le marché de l'électricité aux énergies renouvelables

Avec la loi sur le développement du marché de l'électricité (seulment on allemand) (PDF: 1,08 Mo) adoptée le 8 juillet 2016, nous préparons le marché de l'électricité à l'augmentation de la part des énergies renouvelables et ouvrons la voie à une mise en concurrence de la production et de la demande flexibles et du stockage. Cela représente la plus grande réforme du marché de l'électricité depuis sa libéralisation durant les années 90. Le marché de l'électricité 2.0 optimisé permet d'assurer que l'approvisionnement électrique en Allemagne reste fiable et abordable, malgré l'augmentation de la part d'électricité éolienne et solaire. Nous mettons les négociants en électricité face à leurs responsabilités : si personne ne peut vendre de l'électricité sans en injecter parallèlement dans le réseau, il n'y a pas de déficits et l'approvisionnement reste sûr.

La libre fixation des prix sur le marché de gros de l'électricité garantit des investissements dans les capacités nécessaires. Seules les capacités demandées par les clients sont fournies, ni plus, ni moins. Une réserve de capacité nouvellement créée, qui est strictement séparée du marché de l'électricité, constitue un filet de sécurité en cas d'imprévus. Elle protège le marché de l'électricité 2.0.

La réserve de capacité aura dans un premier temps un volume de 2 gigawatts. Le BMWi reverra le volume de la réserve de capacité au moins tous les deux ans. Le projet de règlement relatif à la réserve de capacité a été transmis le 1er novembre 2016 aux länder fédéraux et associations pour commentaires. Ceux-ci ont pu envoyer leurs commentaires jusqu'au 11 novembre 2016. Toutes les prises de position envoyées sont publiées ici si aucune demande de confidentialité n'a été expressément émise lors de l'envoi.

Dans le cadre des entretiens entre le BMWi et la Commission européenne sur l’approbation de la réserve de capacité au regard de la législation en matière d’aides d’État, la Commission a ouvert la procédure appelée d'examen principale le 19 mai 2017. C'est la première fois que la Commission doit prendre une décision quant à l'autorisation d'un concept de réserve. La population peut désormais prendre position jusqu'au 19 juin 2017. Le gouvernement fédéral a déjà transmis sa prise de position à la Commission européenne.

L'affectation de 13 pour cent des capacités des centrales à lignite dans une « réserve de sécurité » et la fermeture définitive de celles-ci contribuent à ce que nous atteignons nos objectifs climatiques dans le secteur électrique d'ici 2020. Le 1er octobre 2016, la centrale à lignite Buschhaus a été la première centrale à fermer provisoirement pour quatre ans et à être affectée dans la réserve de sécurité. S’en est suivie la fermeture des blocs P et Q de la centrale de Frimmersdorf le 1er octobre 2017.

Nous pensons et ancrons la transition énergétique à l'échelle européenne

La transition énergétique ne peut réussir que si elle est pensée à l'échelle européenne et aménagée conformément au droit européen. D'autant plus que l'Allemagne est au cœur d'un réseau électrique européen soumis aux règles du marché intérieur.
Nous avons veillé à ce que nos mesures de politique énergétique soient conformes au droit européen, avons mené des discussions approfondies avec la Commission européenne et sommes convenus d'un paquet énergétique, sous réserve de la procédure formelle de la Commission. Le 15 décembre 2016, le Bundestag allemand a adopté une loi qui met en œuvre l'accord conclu avec la Commission européenne concernant les principaux dossiers relatifs aux aides d'État en matière d'énergie. Des informations détaillées sur cet accord et les besoins de transposition dans le droit national qui en résultent sont disponibles ici (PDF, 68KB).

Nous échangeons constamment avec nos pays voisins sur le développement du marché de l'électricité, car nous sommes convaincus que la transition énergétique ne pourra réussir que dans le cadre du marché intérieur. De cette manière, nous associons par exemple l'énergie hydraulique en Scandinavie et dans les pays alpins à l'énergie éolienne et au photovoltaïque en Allemagne.

Dans une « Déclaration commune de cDéclarationoopération régionale », l'ancien ministre fédéral Sigmar Gabriel a convenu, en juin 2015, avec les ministres del'Énergie de onze États voisins, de ne pas intervenir dans la libre fixation des prix ni dans le commerce d'électricité transfrontalier - même en période de pénurie et de prix élevés sur les bourses de l'électricité. L'Allemagne et ses États voisins considèrent que le marché intérieur apporte des avantages significatifs, car il permet de garantir la sécurité d'approvisionnement à moindres coûts.

Lancement du processus de discussion « Électricité 2030 »

L'Allemagne s'est fixé des objectifs ambitieux: accroître les investissements dans les technologies d'efficacité énergétique et éviter en grande partie les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050. Dans ce contexte, la période qui s'étend jusqu'en 2030 est décisive. Avec « Électricité 2030 », le BMWi se tourne donc vers l'avenir et lance un processus de discussion sur le document de réflexion « Électricité 2030 ». Sur la base d'études actuelles, celui-ci esquisse douze tendances pour le secteur de l'électricité avec, en ligne de mire, la réalisation des objectifs climatiques et la garantie d’un approvisionnement en électricité sûr et abordable. Le document de réflexion a fait l'objet de discussions approfondies jusqu'à fin 2016 lors des groupes de travail des plateformes « Marché de l'électricité » et « Réseaux énergétiques ». Les conclusions ont été publiées dans un document résultat (en allemand). Vous trouverez plus d'informations ici.

Introduction du registre des données de base sur le marché de l'énergie

Un registre des données de base du marché de l'énergie est mis en place afin d'améliorer la disponibilité et la transparence des données du secteur de l'énergie. Le registre est un outil accessible à tout le monde qui recense pour la première fois l'ensemble des installations de production, y compris les nouvelles installations et les installations existantes, les installations de production d'énergie renouvelable et conventionnelle et d'électricité et de gaz, tout comme certaines installations de consommation ainsi que les gestionnaires des installations. Il permet d'améliorer le suivi et contribue par ailleurs à la suppression de la bureaucratie en remplaçant ou simplifiant les obligations de déclaration.

L'ordonnance sur le registre des données de base sur le marché de l'électricité (PDF, 132 Ko) (en allemand), adoptée le 8 mars 2017 par le conseil des ministres allemand sur proposition du ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie et entrée en vigueur le 1er juillet 2017, constitue la base juridique du registre. L'Agence fédérale des réseaux (BNetzA) gérera le registre des données de base sur le marché de l'électricité en tant que base de données en ligne. Le portail Internet correspondant est en cours d'élaboration, il sera opérationnel, selon les prévisions, à partir d'automne 2017. Les prises de position sur le projet pouvaient être transmises au BMWi jusqu'au 25 janvier 2017.

Questions et réponses sur le marché de l'électricité 2.0

Que signifie « marché de l'électricité 2.0 »?

Voir la réponse Ouvre vue détaillée

Comment le marché de l'électricité 2.0 peut-il garantir la sécurité de l'approvisionnement?

Voir la réponse Ouvre vue détaillée

Pourquoi le marché de l'électricité 2.0 est-il moins coûteux qu'un marché de capacité?

Voir la réponse Ouvre vue détaillée

Sécurité d'approvisionnement

Fiabilité de l’approvisionnement électrique pour l'économie et les consommateurs

La sécurité d'approvisionnement joue un rôle très important, surtout pour un site industriel très développé comme l'Allemagne. La sécurité d'approvisionnement ne se limite pas à une simple question de lumière et de confort. L'électricité représente aujourd'hui une condition existentielle de notre vie. En comparaison internationale, l'approvisionnement électrique en Allemagne est très fiable.

Fiabilité à un niveau record

En Allemagne, il incombe aux gestionnaires de réseau de transport de garantir une exploitation de réseau sûre (§ 12 de la loi relative à la sauvegarde de l'approvisionnement en énergie - EnWG). Ils planifient et entretiennent le réseau à très haute tension, règlent l'exploitation du réseau et veillent à faire coïncider la production d'électricité et la demande.

Un critère de la fiabilité de l'approvisionnement électrique est l'indisponibilité moyenne, c'est-à-dire la période de l'année pendant laquelle un consommateur final n'est pas approvisionné en électricité. En Allemagne, la valeur d'indisponibilité est enregistrée par l'Agence fédérale des réseaux et affiche une tendance à la baisse depuis 2006. En 2015, sur tout le territoire, les particuliers et les entreprises n'ont été privés d'électricité que pendant 12 minutes en moyenne. Cela montre que l'approvisionnement électrique n'est pas non plus compromis par la part élevée d'énergies renouvelables.

Suivi continu de la sécurité d'approvisionnement

Conformément au § 51 de la loi régissant le secteur de l'énergie (EnWG), le BMWi mène tous les deux ans un monitoring sur la sécurité d'approvisionnement dans le domaine de l'approvisionnement en électricité par câble. Ce faisant, la situation d'approvisionnement et son évolution sont examinées en tenant compte des conditions de marché nationales et internationales, puis présentées dans un rapport qui s'articule autour d'une question : les entreprises ont-elles pris suffisamment de précautions dans le domaine de la production d'électricité ainsi qu'en matière de transmission et de distribution de courant afin d'être certaines de couvrir à tout moment, aujourd'hui et demain, la demande en électricité, et ce aussi dans des situations extrêmes.

Technologies modernes de centrales / Cogénération

Haute efficacité et respect du climat

Des centrales modernes avec des standards environnementaux élevés garantissent un approvisionnement énergétique fiable. Les centrales conventionnelles continueront de jouer un rôle important sur le long chemin de la transformation de notre approvisionnement énergétique, vers une part toujours plus grande d'énergies renouvelables.

Cogénération

La cogénération est un élément central de la transition énergétique. Il s'agit d'une technologie de centrale pauvre en émissions de CO2, qui permet la production simultanée d'électricité et de chaleur. La chaleur générée lors de la production d'électricité est utilisée comme énergie thermique sur place ou est transportée à travers des réseaux de chaleur. Le combustible est ainsi employé deux fois et donc de manière beaucoup plus efficace et économique.

Depuis 2002, l'aide aux centrales de cogénération se fonde sur la loi sur la cogénération (KWKG) (seulement on allemand). .Celle-ci règle une aide financée par répartition pour la production simultanée et très efficace d'électricité et de chaleur. Conformément à la KWKG, les gestionnaires d'installations de cogénération subventionnées perçoivent des versements supplémentaires par kilowattheure d'électricité cogénérée limités dans le temps.

Par cette loi, le ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie (BMWi) entend stimuler les investissements dans les centrales de cogénération hautement efficaces et pauvres en émissions de CO2 afin d'accroître la part de production d'électricité issue de ces centrales..

Amendement de la loi sur la cogénération (KWKG)

La KWKG a été amendée à plusieurs reprises de sorte à garantir que les centrales de cogénération hautement efficaces et respectueuses du climat continueront de jouer, à l'avenir aussi, un rôle important dans la mise en œuvre de la transition énergétique en Allemagne. L'amendement entré en vigueur début 2016 (PDF: 309 Ko) vise à augmenter la production nette d'électricité issue de centrales de cogénération et à accroître les investissements dans les centrales de cogénération hautement efficaces, flexibles et pauvres en émissions de CO2. L'amendement de la loi sur la cogénération entré en vigueur début 2017 rend la KWKG conforme aux dispositions relatives aux aides d'État et assure donc la sécurité juridique à long terme. Par ailleurs, il contribue à une plus grande concurrence en matière de promotion : à l'avenir, le montant de l'aide allouée aux centrales de cogénération avec une puissance entre 1 et 50 mégawatt sera défini par le biais d'appels d'offres. Il existe des appels d'offres supplémentaires pour des systèmes de cogénération innovants qui soutiennent les systèmes particulièrement flexibles et pauvres en émissions fonctionnant avec de la chaleur issue d'énergies renouvelables. Cette nouvelle catégorie de soutien doit ouvrir des perspectives d'avenir à la cogénération et stimuler les investissements nécessaires dans les technologies flexibles. Pour en savoir plus.

Questions et réponses sur la révision de la loi sur la cogénération

Quels sont les objectifs et mesures principaux des révisions ?

Voir la réponse Ouvre vue détaillée

Comment le prélèvement au titre de la loi sur la cogénération est-il financé et quels sont les coûts pour les consommateurs ?

Voir la réponse Ouvre vue détaillée

Quelles sont les conséquences de l'introduction des appels d'offres pour le soutien des installations de cogénération de taille moyenne et des systèmes de cogénération innovants ?

Voir la réponse Ouvre vue détaillée

Plateforme Marché de l'électricité

Façonner ensemble le marché de l'électricité de demain

Pour discuter du développement du marché de l'électricité, le ministère fédéral de l'Économie a fondé un forum de dialogue, à savoir la plateforme Marché de l'électricité.

La plateforme Marché de l'électricité se compose d'une assemblée plénière ainsi que de quatre groupes de travail thématiques. Les participants de cette plate-forme sont des représentants des pouvoirs publics, des associations, des organisations non gouvernementales et des organismes scientifiques. Au cours des plénières qui se tiennent régulièrement, il est surtout question de sujets pertinents pour tous les groupes de travail. Vous trouverez ici (seulement on anglais) plus d'informations sur la plateforme.

Pour plus d'informations

  • 24.10.2016 - Communiqués de presse - Le marché de l'électricité du futur

    Communiqués de presse: Minister Gabriel: Green light from Brussels for CHP funding and interruptible loads

    Ouvre vue détaillée
  • 24.06.2016 - Communiqués de presse - Le marché de l'électricité du futur

    Communiqués de presse: Sigmar Gabriel : Le Bundestag adopte une vaste réforme du marché de l'électricité et l'adapte à la transition énergétique

    Ouvre vue détaillée
Système de distribution symbolise marché de l'électricité de l'avenir; source: Getty Images/Hans-Peter Merten/The Image Bank