Navigation

Hyperliens internes pour la navigation

Sujet - Efficacité énergétique

La campagne d’information « Deutschland macht’s effizient »

Introduction

L'efficacité énergétique n'a que des avantages. En effet, l'énergie la plus propre et la plus économique est celle que nous ne consommons pas. Pour que la transition énergétique soit une réussite, nous souhaitons gérer de manière encore plus efficace l'électricité et la chaleur.

Mieux exploiter l'énergie, cela signifie atteindre le même objectif avec le moins possible d'énergie – et couvrir dans une large mesure les besoins restants par des énergies renouvelables. La transition énergétique se résume à cette simple formule. Nous avons déjà accompli de grandes avancées sur cette voie – nous allons dans la bonne direction. En 2014, la consommation d'énergie primaire était de 8,3% inférieure à celle de 2008. Toutefois, la consommation a légèrement augmenté en 2015, ce qui montre que de nombreuses mesures doivent encore être prises. Le gouvernement fédéral s'est fixé pour objectif de réduire la consommation d'énergie primaire de 20 % d'ici 2020. Une chose est certaine : la transition énergétique ne pourra réussir que si nous parvenons ensemble à améliorer l'efficacité énergétique et à diminuer notre consommation d'énergie.

L'efficacité énergétique bénéficie à tous – et permet de réaliser des économies

D'une part, le climat en profite. En effet, en agissant efficacement sur le plan énergétique, on produit moins d'émissions de CO2. D'autre part, une bonne gestion de l'énergie s'avère aussi intéressante pour le portemonnaie des ménages, des entreprises et des communes. Ainsi, les rendements des investissements dans l'efficacité énergétique sont actuellement presque tous plus élevés que ceux des placements sûrs sur le marché des capitaux.

Plus de croissance en consommant moins d'énergie

En améliorant notre efficacité énergétique, nous rendons notre économie plus compétitive sur le plan international. En effet, celui qui consomme moins de ressources et produit moins d'émissions a un avantage en termes de coûts. Une gestion parcimonieuse de l'énergie favorise en outre de nouveaux modèles d'affaires et des technologies et services innovants avec lesquels l'économie allemande peut marquer des points sur les marchés internationaux.

FAITS ET CHIFFRES

20
Symbolicon für Wachstumskurve

Diminution de 20 % de la consommation d'énergie primaire d'ici 2020 – tel est l'objectif du gouvernement fédéral

50
Symbolicon für Hasuhalt

Les consom-mateurs économi-sent 50 % d'électricité avec des appareils de la classe d'efficacité énergétique A+++ par rapport à la classe A+.

90
Symbolicon für Netzwerke

Il existe déjà environ 90 nouveaux réseaux d'efficacité énergétique – en collaboration avec l'industrie, le commerce et l'artisanat.

10
Symbolicon für Heizen

millions d'installations de chauffage ont plus de dix ans en Allemagne et beaucoup ont un bilan énergétique peu satisfaisant.

Plan d'action national pour l'efficacité énergétique

Plan d'économies pour un avenir vert

Avec le plan d'action national pour l'efficacité énergétique (NAPE), le gouvernement fédéral a élaboré un train de mesures complet pour cette législature, qui vise à mieux exploiter les potentiels d'efficacité énergétique en Allemagne.

Outre le développement des énergies renouvelables, la gestion efficace de l'énergie est déterminante pour la réussite de la transition énergétique. Cela vaut aussi bien pour les logements de propriétaires que pour l'industrie et l'approvisionnement communal. Le gouvernement fédéral s'est donc fixé des objectifs clairs en matière d'efficacité énergétique. D'ici 2020, la consommation d'énergie primaire en Allemagne doit baisser de 20 pour cent par rapport à 2008. En outre, les émissions de gaz à effet de serre doivent diminuer de 40 pour cent d'ici là par rapport à 1990.

Le concept énergétique fixe des objectifs ambitieux qui visent à utiliser encore mieux les potentiels existants en matière d'efficacité énergétique. C'est pourquoi le ministère fédéral de l'Économie a lancé, le 12 août 2016, une consultation publique au sujet du «Livre Vert sur l'efficacité énergétique ». Elle présente des questions clés et des thèses sur les champs d'action et les défis fondamentaux visant la réduction à long terme de la consommation d'énergie, sur la base desquelles une stratégie d'efficacité de moyen et long terme est élaborée.

Principe : informer, promouvoir, exiger

Pour adopter des comportements efficaces sur le plan énergétique, les citoyens, les entreprises et les communes doivent connaître concrètement leurs potentiels d'économie. Le NAPE met donc d'abord l'accent sur le développement de l'offre d'information et de conseil.

Sa deuxième priorité est la promotion ciblée et innovante des investissements en faveur de l'efficacité : outre un renforcement et un élargissement du programme de modernisation des bâtiments CO2 qui a fait ses preuves (programmes KfW pour la construction et la modernisation énergétiquement efficace), le NAPE englobe aussi un programme visant à prévenir et à utiliser les pertes thermiques ainsi que l'appel d'offres pour des mesures d'efficacité électrique. Dans ce domaine, les investissements soutenus de manière ciblée sont ceux qui, avec les frais d'aide les plus faibles, permettent de réaliser les plus grandes économies d'électricité.

Le troisième principe du NAPE est « d'exiger » : le plan d'action engage les grandes entreprises à effectuer des audits énergétiques et établit des normes pour les nouvelles installations et les nouveaux bâtiments. De plus, les entreprises doivent, de leur propre responsabilité, définir des objectifs d'efficacité communs dans jusqu'à 500 réseaux d'efficacité énergétique et les mettre en œuvre au sein du groupe.

La plupart des mesures immédiates du Plan d’action national pour l’efficacité énergétique ont déjà été mises en œuvre avec succès. Pour en savoir plus sur les mesures immédiates et les mesures à long terme du NAPE, cliquez ici.

Communes, entreprises et consommateurs

Qu'il s'agisse des communes, des entreprises ou des consommateurs – avec le NAPE, le gouvernement fédéral entend inciter tous les acteurs de la société à économiser l'énergie. Car l'efficacité énergétique concerne la société dans son ensemble. Plus d'informations pour :

  • Les consommateurs
  • Les entreprises
  • Les communes

Conseil et promotion

Mieux exploiter l'énergie

Avec de nombreux programmes de conseil et d'aide, le gouvernement fédéral soutient les citoyens et les entreprises sur la voie d'une consommation énergétique plus efficace.

L'efficacité énergétique n'a que des avantages pour les consommateurs, les entreprises et les communes. Cependant, vous devriez bien vous informer avant d'investir dans des mesures d'efficacité énergétique. Le gouvernement fédéral propose pour cela une vaste offre de conseil et d'aides.

Hotline d'information sur l'efficacité énergétique

Dans le cadre de sa vaste offensive « Deutschland macht’s effizient », le BMWi a mis en place une hotline gratuite. En appelant le 0800 0115 000, les citoyens et les entreprises peuvent s'informer des nombreuses possibilités d'aides concernant l'efficacité énergétique. D'autres informations et des conseils pratiques sont également disponibles sur le site www.deutschland-machts-effizient.de (en allemand).

Pour les consommateurs : première consultation et checks énergétiques

Les centrales de consommateurs sont le bon interlocuteur pour ceux qui souhaitent avoir un premier aperçu et des conseils sur les économies d'énergie : leur offre d'information va du conseil en ligne ou par téléphone jusqu'aux rendez-vous à domicile, en passant par les entretiens-conseil. Les « checks énergétiques » sont un autre service qui montre aux locataires et aux propriétaires de maison où faire des économies d'énergie.

Conseil énergétique et aide aux entreprises

Non seulement les consommateurs, mais aussi les entreprises économisent de l'argent lorsqu'ils investissent dans des installations ou des procédés efficaces sur le plan énergétique. Les petites et moyennes entreprises bénéficient de nombreuses possibilités de conseil et d'aides en matière d'efficacité énergétique.

Des conseils et une assistance plus efficaces : La stratégie de soutien « Efficacité énergétique et chaleur à partir des énergies renouvelables »

Afin d'augmenter de manière significative l'efficacité des programmes, la promotion des investissements et des services d'assistance et de conseils est réformée en profondeur à travers la « Stratégie de soutien Efficacité énergétique et Chaleur à partir des énergies renouvelables ». De 2017 à 2019, les programmes de soutien seront progressivement réorganisés, regroupés en fonction des thèmes et adaptés à leurs destinataires. Les priorités des programmes de soutien sont les « bâtiments à haute efficacité énergétique », « l'efficacité énergétique dans l'industrie et le commerce », les « infrastructures de chauffage » ainsi que les « économies d'électricité dans les ménages ». Par ailleurs, un guichet unique (One Stop Shop) est instauré, afin de trouver plus facilement les offres de soutien et de faciliter l'accès à ces dernières. Le guichet unique regroupe toutes les informations pertinentes et accompagne par étapes les citoyens intéressés ainsi que les entreprises en leur donnant tout d'abord des premières informations sur les économies d'énergie puis en les aidant à appliquer une mesure de soutien.

Produits et labels de l'efficacité énergétique

Économies d'énergie et d'argent grâce à des appareils particulièrement efficaces

Les labels de consommation d'énergie indiquent la consommation des produits et permettent aux clients de choisir plus facilement des produits énergétiquement efficaces. Parallèlement, ils renforcent la concurrence entre les fabricants.

Le label énergétique européen aide de façon transparente les consommateurs dans leur prise de décision. Il n'apporte pas seulement des informations sur l'efficacité de tel ou tel appareil mais aussi, selon le produit, sur la consommation d'eau (pour les machines à laver et lave-vaisselle) et le volume. Le label aide ainsi les consommateurs à comparer différents appareils. Le film illustratif « le label énergétique - indicateur d'économie d'énergie pour les ménages » résume brièvement les informations les plus importantes.

Les consommateurs trouvent les produits particulièrement efficaces et écologiques dans le moteur de recherche produit de l’initiative nationale Top-Runner. Les matériels d'information de l'initiative aident les consommateurs à trouver peu à peu l'appareil le mieux approprié et à utiliser au quotidien leurs appareils en faisant des économies d'énergie. Vous pouvez consulter ces matériels en cliquant ici.

2016 : nouveau label d'efficacité national pour les installations anciennes de chauffage

En Allemagne, environ 35 pour cent de l'énergie est consommée dans le domaine des bâtiments pour le chauffage et l'eau chaude. Depuis le 1er janvier 2016, un nouveau label d'efficacité est apposé progressivement sur les chaudières ayant plus de 15 ans. Les consommateurs sont ainsi informés de l'efficacité de leur appareil de chauffage, des offres en conseil énergétique et des aides – et ils sont incités à remplacer leur installation. Ce label vise à augmenter le taux des échanges des anciens appareils de chauffage et à donner aux consommateurs l'envie d'économiser l'énergie. Les installateurs de chauffage, les ramoneurs ainsi que certains conseillers énergétiques sont autorisés depuis l'année 2016 à apposer les étiquettes – dès 2017, cela fera partie des obligations du service de ramonage du district.

Label de consommation énergétique des voitures

Le label prévu dans le règlement sur le label énergétique des voitures informe de l'efficacité énergétique des véhicules. Sur le site www.pkw-Label.de (en allemand), les acheteurs de voiture trouvent des questions et des réponses telles que : quel véhicule est adapté pour moi ? Quels sont les modèles les plus efficaces dans chaque catégorie de véhicule ? Quels sont réellement les frais courants de la voiture de mes rêves ? L'échelle d'efficacité CO2 colorée donne des renseignements sur l'efficacité d'un véhicule en comparaison avec d'autres modèles. Le calcul se fait sur la base des émissions de CO2 en tenant compte de la masse du véhicule. L'échelle d'efficacité va de 'A+' (très efficace) à 'G' (moins efficace). Pour les frais courants d'une voiture, il convient de tenir compte du fait que les véhicules des catégories d'efficacité « vertes » A+, A et B sont particulièrement avantageux sur le plan de l'entretien grâce à de faibles taxes automobiles et des factures d'essence moins élevées. Les concessionnaires trouvent eux aussi sur le portail des conseils pratiques, par exemple sur l'utilisation du label des voitures pour les véhicules électriques ou les affiches s'y rapportant dans la concession.

Un bâtiment entouré d’échafaudages symbolise la transition énergétique dans le secteur des bâtiments; Quelle: istockphoto.com/OGphoto

© istockphoto.com/OGphoto

Cadre européen

L'efficacité énergétique comme objectif européen

Les économies d'énergie représentent un objectif central de l'Union européenne. Les États membres de l'UE sont convenus de réduire la consommation d'énergie primaire de 20 pour cent d'ici 2020 et d'au moins 27 pour cent d'ici 2030. Une augmentation de l'objectif à 30 pour cent, que préconise le gouvernement fédéral, est en cours d'examen.

La directive européenne relative à l'efficacité énergétique constitue (en anglais) un outil de gestion important au niveau européen.

Dans tous les secteurs de la consommation, il existe en Europe des potentiels considérables d'économies énergétiques. En 2007, les États membres de l'UE sont convenus de réduire la consommation d'énergie primaire de 20 pour cent d'ici 2020. En 2012, avec l'adoption de sa directive relative à l'efficacité énergétique, l'UE a pris des mesures d'envergure pour baisser la consommation énergétique à l'échelle européenne. Cette directive englobe de nombreux domaines et prévoit des activités que les États membres doivent mettre en œuvre pour renforcer l'efficacité énergétique.

Initiative pour l'exportation de l'énergie

Cap sur de nouveaux marchés !

L'initiative pour l'exportation de l'énergie soutient les petites et moyennes entreprises allemandes de la branche énergétique dans la prospection de marchés à l'étranger.

Elle s'adresse aux entreprises qui proposent des solutions énergétiques dans le domaine des énergies renouvelables, de l'efficacité énergétique, des réseaux intelligents et des technologies de stockage. Faites bénéficier votre entreprise et vos exportations de l'offre de l'initiative pour l'exportation. Vous trouverez ici (site en allemand) des informations précieuses sur les nombreuses offres de l'initiative ainsi qu'un calendrier des événements.

Réseaux et plateforme

S'atteler ensemble à l'efficacité énergétique

Avec les associations et organisations de l'économie, le gouvernement fédéral a conclu un accord sur l'introduction de réseaux d'efficacité énergétique dans tout le pays.

Réseaux d'efficacité énergétique : échanges d'expériences entre les entreprises

L'objectif de cette alliance est de mettre en place environ 500 nouveaux réseaux d'ici 2020 et de contribuer ainsi grandement à améliorer l'efficacité énergétique dans l'industrie, l'artisanat et le commerce. Chacun des réseaux se compose de 8 à 15 entreprises. Depuis le lancement de l'initiative, 90 réseaux comptant plus de 900 entreprises et sites ont déjà été créés.

Plateforme sur l'efficacité énergétique

L'amélioration de l'efficacité énergétique est une tâche commune qui ne pourra être réalisée qu'avec l'ensemble des acteurs de la société. Dans la plate-forme sur l'efficacité énergétique, depuis 2014, le gouvernement fédéral discute avec les principales parties prenantes de nouvelles stratégies pour améliorer l'efficacité énergétique en Allemagne. Des propositions concrètes sur le développement de la politique d'efficacité, par exemple dans le domaine des finances, du droit et du conseil, sont discutées au sein de groupes de travail. Pour en savoir plus sur le travail de la plateforme sur l'efficacité énergétique et sur les groupes de travail, cliquez ici.

Consultation sur l'efficacité énergétique; Source : Ute Grabowsky/Photothek/Getty Images