Poser les jalons d'un approvisionnement en électricité viable: Processus de discussion « Électricité 2030 »; Source: istockphoto.com/NI QIN

© istockphoto.com/NI QIN

La « transition énergétique » est un devoir commun. Afin de pouvoir organiser ensemble le passage du marché de l'électricité 2.0 vers le marché de l'énergie 2.0, le ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie (BMWi) a publié le 16 septembre 2016 le document de réflexion « Électricité 2030 » et lancé une large discussion sur les conditions cadres pour l'approvisionnement futur en électricité: sur la production, l'utilisation de la chaleur, les transports et l'industrie et sur le transport à travers les réseaux d'électricité.

Au cours de cette législature, la transition énergétique a fait un grand pas en avant avec la loi sur les EnR 2017, la loi sur le marché de l'électricité et la loi sur la numérisation de la transition énergétique. La discussion doit désormais évoluer autour du consensus actuel et cerner l'opinion générale là où les positions divergent. Notre objectif commun est de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 80 à 95 % jusqu'à 2050 et de garantir d'ici là un approvisionnement en électricité sûr, abordable et respectueux de l'environnement.

Douze tendances et missions du secteur de l'électricité

Le document de réflexion esquisse, sur la base d'études actuelles, douze tendances pour le secteur de l'électricité. Celles-ci décrivent de quelle manière l'électricité éolienne et solaire exerce une influence grandissante sur le système énergétique, deviennent progressivement les sources énergétiques les plus importantes et comment l'approvisionnement en électricité reste sûr et abordable. Dans ce but, la consommation énergétique doit tout d'abord être nettement réduite dans tous les secteurs. Les énergies renouvelables et notamment l'éolien et le solaire couvrent une large partie des besoins énergétiques restants. C'est ainsi à travers les investissements dans les technologies d'efficacité énergétique et les énergies renouvelables que les émissions de gaz à effet de serre peuvent être largement réduites d'ici 2050.

De ces tendances résultent des missions de politique énergétique pour les prochaines années. Il s'agit notamment d'achever de manière cohérente le marché de l'électricité 2.0 et de rendre donc le système d'électricité plus flexible et plus européen. Le marché de l'électricité 2.0 devient ainsi une partie du marché de l'énergie 2.0 dans lequel l'électricité va jouer un rôle toujours plus important dans les secteurs de la chaleur, des transports et de l'industrie: nous allons utiliser toujours plus d'électricité issue des énergies renouvelables pour nous déplacer en voiture, chauffer nos foyers et produire dans l'industrie. Dans le même temps, un approvisionnement en électricité abordable et respectueux de l'environnement sur le long terme a besoin de réseaux électriques bien développés et efficaces.

Le document de réflexion a marqué le début du processus de discussion public

La publication du document de réflexion lance le début d'une large discussion. Le Ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie (BMWi) encadre cette discussion notamment sur les plateformes de la transition énergétique consacrées au « Marché de l’électricité » et aux « réseaux énergétiques ». Les prises de position concernant le document de réflexion pouvaient être transmises jusqu'au 31 octobre 2016 et peuvent, avec l'accord de leur auteur, être publiées ici (en allemand). Le document de réflexion a été approfondi lors des groupes de travail des plateformes « marché de l'électricité » et « réseaux énergétiques ». Au printemps 2017, l'assemblée plénière commune des plateformes présentera les résultats de la discussion dans un document de constatation.

12 TENDANCES12 MISSIONS
1Les fluctuations de la production d'électricité éolienne et solaire caractérisent le système.Continuer de flexibiliser le système électrique.
2L'utilisation des combustibles fossiles dans les centrales électriques diminue nettement.Réduire de manière fiable les émission de CO2, organiser le changement structurel
3Les marchés de l'électricité deviennent plus européens.Continuer d'intégrer et de flexibiliser les marchés de l'électricité européens
4La sécurité d'approvisionnement est assurée dans le cadre du marché intérieur de l’électricité européen.Évaluer la sécurité d'approvisionnement au niveau européen et développer des instruments communs
5L'électricité est utilisée plus efficacement.Renforcer les incitations à utiliser efficacement l'électricité
6Le couplage sectoriel : chauffages, voitures et industrie utilisent toujours plus l'électricité produite à partir des énergies renouvelables plutôt que les combustibles fossiles.Améliorer les conditions de concurrence de l'électricité renouvelable dans le secteur de la chaleur et des transports
7Les installations de cogénération modernes produisent l'électricité résiduelle et contribuent au changement dans le secteur de la chaleur.Créer des incitations pour des systèmes modernes d'électricité basés sur la chaleur
8La biomasse est de plus en plus utilisée dans les transports et l'industrie.Créer des incitations de telle manière que la biomasse soit de plus en plus utilisée dans les transports et l'industrie
9Des réseaux bien développés créent de la flexibilité de manière rentable. Réaliser le développement du réseau à temps, selon les besoins et de manière rentable
10La stabilité du système reste assurée avec des parts élevées d'énergies renouvelables.Développer et coordonner les mesures et processus de stabilisation du système
11Le financement du réseau est juste et utile au système.Développer la réglementation sur la rétribution
12L'industrie énergétique saisit les chances apportées par la numérisation.Introduire des systèmes de mesure intelligents, développer des plateformes de communication, assurer la sécurité du système