communiqué de presse
28.3.2012

Le ministère fédéral de l'Economie mise sur des projets technologiques durables

voiture électrique
© Colourbox.com

Le gouvernement fédéral a décidé ce jour de dix projets d'avenir visant à mettre en œuvre la Stratégie High Tech 2020. Ces projets d'avenir doivent permettre de concentrer les activités de recherche et d'innovation du gouvernement fédéral sur des champs technologiques particulièrement porteurs d'avenir. Le ministère fédéral de l'Economie et de la Technologie (BMWi) participe ainsi à quatre projets : « Restructuration intelligente de l'approvisionnement énergétique », « Mobilité durable », « Services pour l'économie basés sur Internet » et « Industrie 4.0 ». 

Le ministre fédéral de l'Economie et de la Technologie, Philipp Rösler, a déclaré à ce propos : « Avec les projets d'avenir, nous renforçons l'Allemagne en tant que site d'innovation et de croissance économique. Nous donnons une impulsion nouvelle à la transition énergétique, et nous accélérons la numérisation de l'économie et de la société. Pour cela, nous mobilisons tous les acteurs. Le progrès technologique, la recherche et l'innovation ne se décrètent pas ; leur mise en œuvre ne peut réussir qu'en concertation avec les acteurs de l'économie et des sciences. » 

Avec le projet d'avenir « Restructuration intelligente de l'approvisionnement énergétique », le nouveau plan de recherche énergétique du gouvernement fédéral est appliqué. De nouvelles orientations, des priorités claires et davantage de moyens financiers consacrés aux champs importants sur le plan stratégique (notamment aux « Accumulateurs » et « Réseaux »), doivent concourir à accélérer le tournant énergétique. 

Le projet d'avenir « Mobilité durable » mise sur les technologies et les procédés les plus modernes afin que la mobilité, facteur économique important, reste attrayante et abordable sur le site allemand. La priorité est mise notamment sur les avancées en matière d'électromobilité, p. ex. par la promotion de nouveaux projets de démonstration tels que les vitrines et les projets phares annoncés dans le programme gouvernemental sur l'électromobilité. L'objectif est de pouvoir renoncer à long terme aux énergies fossiles.  

Dans le projet d'avenir « Services pour l'économie basés sur Internet », les différents acteurs de l'économie et des sciences collaborent afin de proposer de nouvelles formes de services de haute qualité par le biais d'Internet. Ce dernier devient de plus en plus la plaque tournante pour l'offre et la demande de services, et les entreprises allemandes peuvent en profiter encore davantage qu'actuellement. Le « Cloud Computing » et le « Grid Computing » constituent les bases technologiques dans ce domaine. 

Le projet d'avenir « Industrie 4.0 » donne à l'industrie allemande la chance de façonner activement la quatrième révolution industrielle. Grâce à Internet, le monde réel et le monde virtuel fusionnent de plus en plus vers un « Internet des choses ». A l'avenir, des réseaux de valeur ajoutée entiers pourront être surveillés quasiment en temps réel et être gérés de manière optimale, eu égard aussi à la préservation des ressources et à l'efficacité énergétique.